Yoga Girl

27.04.2016

serveimage

Oulala je viens de m’apercevoir que mon dernier post date de janvier, et on est déjà en avril ! On se laisse vite avoir par le temps qui passe. J’avoue aussi que si j’ai laissé cet espace un peu à l’abandon c’est que je ne savais pas trop quoi en faire. Je voulais partager pleins d’info et de conseils autour du Yoga, mais après tout qui suis-je moi pour vous dire qu’il vaut mieux faire ceci ou cela plutôt qu’autre chose ? Peut-être plus tard, avec l’expérience ou peut-être pas.

Disons que j’étais un peu perdu quand à la ligne de conduite de ce blog. Et puis après réflexion pourquoi vouloir à tout prix une ligne de conduite ? J’ai eu envie que tout sois parfait sur ce blog sans bavure aucune mais non, je ne suis pas parfaite et ce blog sera donc à mon image. On a souvent envie de ne montrer que le meilleur de soi-même, surtout comme ça,sur internet auprès de gens qui ne nous connaissent pas. Alors je me lance et j’ai décidé d’être authentique, ou du moins de tendre vers ce chemin.

J’ai créé ce blog avec l’envie de partager le Yoga, avec vous, présent dans la communauté du Yoga ou non. Mais j’ai également envie de partager tout le chemin qui se parcours le long de la pratique, la façon de voir les autres et soi-même, les états d’âme, les joies, les peurs,… On peut faire ça ensemble 🙂

Sur l’image vous pouvez voir le livre de Rachel Brathen, la célèbre Yoga Girl que vous pouvez suivre à différents endroits notamment instagram, facebook ou son blog. Vu son nombre d’abonnés je pense qu’il n’y a pas besoin de lui faire de la pub en plus. J’ai tout de même envie d’écrire quelques lignes sur le sujet. J’ai lu son livre quasiment d’une traite la semaine dernière. On peut certes se poser la question de cette surexposition sur les réseaux et toutes ces photos idylliques avec des postures difficile à réaliser. Est ce vraiment yogique ? Je n’ai pas envie de m’attarder là dessus car qui suis-je pour juger cela ? Je pense juste qu’il y a des choses à prendre et d’autre à laisser et qu’il faut bien  garder ça à l’esprit. C’est un peu comme une autobiographie de Rachel avec ses bonheur et ses difficultés. Elle est surement trop médiatisée pour certain mais je trouve que ses textes ont un côté inspirant. Je le redis il y a des choses à prendre et d’autre à laissé. Non le Yoga ne se pratique pas uniquement dans des endroits de rêve et non il ne faut pas avoir un corps de déesse pour le pratiquer. Mais il y a comme une sérénité quand on lit Rachel Brathen. Je me suis sentie calme tout le long de cette lecture avec l’envie de garder cette sérénité et cette authenticité ensuite. Ce n’est pas toujours facile de décrire les sensations que l’on perçoit mais à force de les poser ici je m’emmêlerai peut être moins avec les mots. Tout ça pour vous dire que je vous recommande ce superbe livre.

Comme je vous l’ai dit il n’y a pas de corps type pour être yogi ou yogini, nous sommes chacun des Yoga Girl et Yoga Guy !

Namaste

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s