On prend l’air dans le Queyras

2.02.2018

Avec Pauline (vous savez ma copine avec qui je suis partie au Laos) nous avons pris quelques jours de repos en commun dans l’idée d’aller skier à Ceillac dans le Queyras. Manque de bol, suite à un petit accident quelques mois plus tôt Pauline s’est fait une petite entorse cervicale. Ski interdit pour mademoiselle. Ce n’est pas cette interdiction qui va nous empêcher de passer quelques jours à la montagne ! Nous décidons de transformer la sortie ski en sortie randonnée en raquettes.

Nous partons donc Mardi en fin de matinée direction : la Montagne !
Après un arrêt pour manger et quelques virages en épingle nous voilà arrivée à Ceillac, charmant petit village montagnard.

20180130_145215_HDR.jpg

Le temps de se garer et de s’installer dans l’appartement (gracieusement prêté par son oncle et sa tante) l’après-midi est assez avancé. Après avoir récupérer quelques infos à l’office du tourisme pour notre rando-raquettes de demain nous allons nous dégourdir les jambes en faisant une petite promenade dans le village avant d’aller se réchauffer devant un chocolat chaud accompagné de jeux de société.

20180130_150023_HDR.jpg
De retour à la maison nous regardons un peu les parcours. Après réflexion demain nous décidons de marcher jusqu’à un hameaux s’appelant le Tioure. Après une bonne fondue on file au lit pour faire le plein des batteries pour demain !

Mercredi, réveil en douceur mais sans traîner. Après un bon petit déjeuner on se prépare et nous voilà partie !!! Le parcours commence sur un grand chemin enneigé, qui a sûrement été damé… Nos raquettes sont déjà à nos pieds mais sont un peu inutiles pour le moment. A peine cinq minutes que nous marchons et nous somme déjà éblouies par le paysage ! Les montagnes enneigées j’adore ça !

20180131_100537.jpg

Il nous faut environ une heure pour arrivée au hameau du Tioure. Trop rapide à notre goût, nous voulons continuer. Le col Fromage est indiqué sur la gauche mais finalement nous marchons encore un peu sur le grand chemin. Un hameau plus loin, c’est le col des Estronques qui est indiqué sur la gauche. C’est parti dans cette direction. La route damée se transforme un petit chemin ouvert par les randonneurs en raquettes passés avant nous. Nous voilà plongées un peu plus dans la nature et un peu plus dans le dénivelé aussi ! Toujours accompagné de magnifiques paysages.

20180131_112557_HDR.jpg

Soyons honnête je crois qu’il nous aura fallu une demi heure pour se tromper de chemin. Forcément il nous aura fallu beaucoup plus de temps pour nous rendre compte de notre erreur. Nous avons eu un doute un peu plus loin mais avons continué dans la mauvaise direction jusqu’à être sûre que ce n’était pas la bonne route. Nous avons finalement atterri à la Bergerie du Lacas. Beaucoup moins haut que notre col visé mais aucune déception quand au cadre qui entoure cette petite bergerie sûrement plus vivante en été.  Nous mangeons en contre bas de la bergerie et profitons pleinement du soleil (peut être un peu trop pour nos visage pâle). Qu’est ce que c’est calme ! Il n’y a aucun bruit.

Sur les conseils d’un groupe croisé à la bergerie (qui a d’ailleurs fini de nous confirmé que nous n’étions pas du tout dans la direction du col des Estronques) nous descendons tranquillement vers le hameau du Serre où la vue serait magnifique. Alors oui la vue est magnifique mais pas plus que ce que nous avons vu tout le long de notre randonnée.

20180131_151000_HDR.jpg

Il est temps de prendre le chemin du retour. Nous traversons tous les hameaux que nous avons vu quand nous étions en contre haut en direction de la bergerie du Lacas. En hiver ils sont inhabités. Les maisons sont recouvertes de neige et nous voyons à peine dépasser les poteaux des barrières qu’il peut y avoir. Le retour est plus simple car moins de dénivelé mais je sens que mes jambes commencent à fatiguer. Les raquettes ça pèse son poids ! Puis nous retrouvons les hameaux croisés au début et la route damée. Nous enlevons nos raquettes et les attachons au sac. Je me sens plus légère pour terminer notre petit périple. Nous voilà arrivée à l’appart après plus de cinq heures de marche ! C’était une bonne journée récompensée par une crêpe party !

Le jeudi nous voulons faire une petit randonnée matinale au lac Miroir, assez connu dans la région. sauf qu’au réveil il neige et c’est plutôt couvert. Les montagnes que l’on voyait en face de l’appart ont disparut ce matin !

20180201_103630.jpg

Pas d’illusion, si nous montons au lac Miroir nous ne verrons rien. Un peu déçu mais il faut se faire une raison. Il est temps de rentrer. Ménage fait, chaînes posées sur la voiture on descend de la montagne à Chev… en voiture !
Notre petit périple est terminé ! un peu trop court à mon goût mais assez long pour déconnecter. Nous aurons bien crapahuter malgré tout.

Un commentaire sur « On prend l’air dans le Queyras »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s