Grossesse et humeur

07.04.2019

J’ai pris un peu de retard sur ce blog dernièrement mais il faut dire que mon Loulou a vu le jour le 4 mars et depuis le temps à défilé sans que je m’en aperçoive.

Bref. Je voulais revenir sur un sujet grossesse en abordant l’humeur pendant celle-ci et la joie des hormones qui la régissent. Bien sûr, la manière de vivre les choses est différente d’une femme à une autre. Mais si cela peut vous permettre de comprendre un peu plus les femmes enceinte alors je serai ravie de pouvoir rendre service !

Moi qui suis d’habitude assez râleuse, j’étais métamorphosée les trois premiers mois de grossesse. Je me sentais beaucoup plus détendue et moins stressée. Je prenais aussi moins les choses à cœur. Mis à part quelques moments un peu explosifs (surtout en voiture), j’ai beaucoup aimé cette période où je me trouvais plus agréable pour moi et pour les autres. Promis je n’enjolive rien, mon chéri me l’a confirmé ! Il a aussi dit qu’à partir du quatrième mois la tendance s’inversait. Et c’est vrai.

36SA-34sem7
36 SA

Je commençais un peu plus à m’énerver pour pas grand chose et je prenais beaucoup plus les choses à cœur. Plus les mois avançaient et plus je me voyais avoir des réactions explosives sans trop pouvoir me contrôler. Pour moi, ça a été difficile de me voir réagir comme ça sans parvenir à me contrôler. J’avais l’impression de me retrouver à l’adolescence : Complètement régis par les hormones. Mon chéri a été très patient avec moi et préférait laisser couler plutôt que d’attiser les tensions. C’est ce que j’ai apprécié car c’était déjà très dur pour moi lorsque je réalisais les réactions que je pouvais avoir. Bon je vous rassure quand même je n’étais pas tout le temps comme ça. Heureusement !

Ne tenez pas compte des réactions qu’une femme enceinte peut avoir vis à vis de vous. C’est souvent infondé et elle fait comme elle peut pour se gérer avec le bain d’hormone qui s’amuse avec ses nerfs. Je vous conseil tout de même d’éviter d’attiser ce qui pourrait l’énerver. Personnellement je supportais très mal les avis que l’on pouvait me dire sur ce que je pourrais ou devrais faire.

Depuis l’accouchement, et une fois le baby blues passé, je me sens plus apaisée qu’à la fin de ma grossesse. Bien sûr j’ai mon caractère de base qui reste le même. Mais je me sens moins explosive et plus raisonnée vis à vis des réflexions que l’on pourrait me faire. Bien que ce ne soit pas tout le temps le cas. J’avoue, je n’aime pas que l’on se mêle de ce qui ne le regarde pas.

Et de votre côté c’était comment lors de votre grossesse ou avec les femmes enceintes de votre entourage ?

4 commentaires sur « Grossesse et humeur »

  1. Waouh ! Ça devait être vraiment dur de se sentir à ce point dépassée par les émotions ! Moi de mon côté, aucune envie alimentaire ou saute d’humeur, pas de pleurs ou rires incontrôlés, rien du tout ! Presque décevant mais bien moins fatigant j’imagine ! Par contre maintenant, je ne supporte pas les remarques sur l’éducation de ma puce ! 😂

    J'aime

    1. Crois moi c’est mieux de pas avoir trop de saute d’humeur. Parfois mon chéri avait du mal à me suivre lol. Je comprend pour les remarques. Que ce soit enceinte ou mtn ça m’agace et j’ai encore du mal à prendre sur moi mais j’y travaille 🙂

      Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s