Maman imparfaite

3.05.2019

Il y a deux semaines j’ai complètement craqué. Je n’avais plus aucune patience avec mon Loulou. J’avais besoin de le poser alors que lui avait besoin de moi. J’avais besoin d’espace et plus les minutes passaient plus je me tendais alors que j’essayais de m’apaiser. Plus je me tendais plus Loulou s’énervait… Bref la boucle infernale dont j’avais conscience mais que je n’arrivais pas à quitter. Je culpabilisais en plus de ne pas arriver à avoir le comportement idéal que je souhaitais avoir. Quand mon chéri est enfin rentré j’ai pu lui laisser notre bébé et je suis allée courir 10 minutes pour évacuer toutes cette pression négative accumulée. C’est durant cette course à pied et ce moment de réflexion que j’ai eu envie d’écrire cet article.

J’ai eu envie d’écrire cet article parce que j’étais en train de culpabiliser de ne pas arriver à être  la mère parfaite que je souhaite être : toujours disponible pour son enfant avec une approche bienveillante et toujours positive tout en arrivant à se dégager du temps pour pouvoir s’occuper des tâches ménagères et avoir des moments à moi pour pratiquer mon Yoga puis plus tard retourner courir… Sauf que pour faire ça il faut ne pas beaucoup avoir besoin de dormir/avoir des journées qui durent plus de 24h/avoir un bébé peut demandeur/ne pas allaiter (et encore je n’en suis pas certaine)/avoir des supers pouvoirs… Je vous laisse compléter la liste. Tout ça pour vous dire que je n’arrivais jamais à faire tout ce que je m’étais fixée et pour quelqu’un comme moi qui a du mal à lâcher prise c’est très dur à accepter.

20190423_115821.jpg
Maman fatiguée

Lire la suite de « Maman imparfaite »

La perception du corps avant et après l’accouchement

1.05.2019

En neuf mois, enfin on peut même dire en un an, voire plus pour certaines, le corps subit de nombreux changements dans la période ou l’on va devenir/devient maman.

Déjà les neuf mois de grossesse. C’est court et long à la fois. On voit petit à petit les changements arriver : seins qui gonflent, ventre qui s’arrondie au fil des mois et quelques changements plus ou moins important au niveau des cuisses et du bassin. J’ai beaucoup aimé être enceinte mais il y avait forcément des jours où lorsque je me regardais dans la glace j’avais un peu de mal à me reconnaître face à cette silhouette changeante. J’ai adoré voir mon ventre s’arrondir mais cela me faisait bizarre de me voir en photo. Vers la fin de ma grossesse j’ai vu une photo de moi avant d’être enceinte et j’ai eu du mal à reconnaître ma silhouette. Même si j’étais bien dans ma peau, je me sentais étrangère à mon corps. Comme si je ne savais plus à quoi m’identifier.

36sa-34sem7.jpg
Le gros bidou de la fin

Lire la suite de « La perception du corps avant et après l’accouchement »